07/12/2005

J'y pense … et puis j’oublie ?

J'y pense … et puis j’oublie ?

 

En juillet dernier, le groupe ECOLO, par la voix du conseiller Christophe Clersy, interpellait le Collège échevinal sur l’état du square, situé à la jonction de la rue Jonet et de la rue des Carrières .

En effet, celui-ci était envahi par une végétation qui ne permettait plus de distinguer l’arbre qui trône au milieu . Le conseiller soulignait que l’endroit méritait de se voir attribuer le Cruwau d’Or .

Faut-il se rappeler qu’en 2003, l’UCPW avait lancé un concours de photographes illustrant des endroits laissés à l’abandon au travers de l’entité . Les photos avaient été publiées dans le journal Tant que Vive, et c’était justement la ruelle Ligny située à quelques mètres du square qui s’était vu attribuer le triste privilège de recevoir ce titre peu flatteur .

Honnêtement, ECOLO rappelait les interventions antérieures d’autres conseillers ( l’UCPW pour ne pas les citer ), et demandait un entretien rapide et un réaménagement du square .

Le Collège lui expliqua que les retards de l’aménagement de la rue Ligny étaient en partie responsables de l’état du lieu, et qu’il prendrait des dispositions pour remédier à la situation . C’est à ce moment que le groupe UCPW brandit deux pages extraites d’une revue éditée en août 1999 par l’association Espace-Environnement . Il est bon de savoir qu’à l’époque, la commune octroyait 600.000 FB à cette association pour obtenir le concours d’un éco-conseiller . L’UCPW demanda au Collège si la dépense consentie à l’époque l’avait bien été à bon escient, car le Collège échevinal actuel semblait avoir oublié le travail qu’avait réalisé ses prédécesseurs .

 

Hier, déclarait Robert Tangre, le Collège échevinal de l’époque s’est donné bonne conscience en réalisant une enquête tout en faisant semblant d’associer la population . Content, il a fait publier un article dans la revue d'Espace Environnement et le tout est passé aux oubliettes de l’histoire .

Afin de rendre à nos concitoyens la considération qu’ils méritent, le conseiller UCPW exprima, en fin de son intervention, le souhait que les décisions prises à l’époque soient pris en considération aujourd’hui, et enfin réalisées .

Pour conclure, Robert Tangre termina son intervention en reprenant quelques points évoqués à l’époque dans la revue « A votre avis » :

 

En 1999: « … Pour cela, l’architecte paysagiste d’Espace Environnement a élaboré l’avant-projet de plans, en tenant compte tant de ces aspects que des avis de la population riveraine, première concernée par les aménagements …

…Deux avant-projets intégrant leurs souhaits en ce qui concerne l’aménagement de l’îlot ont donc bien été proposés aux habitants … Les habitants y ont eu l’occasion de modifier et améliorer ces projets …

Finalement, il est ressorti de cette réunion de quartier un besoin de voir aménager les lieux en espace vert avec un arbre et des plantations de fleurs … 

Suite à cette réunion, où le projet a été arrêté par les habitants, les modifications nécessaires ont été apportées au plan avant de soumettre le projet aux responsables communaux et, notamment, à l'Echevin de l'Environnement, qui décideront de la suite à réserver à cette proposition .

 

En 2005: Comme sœur Anne,…

 


13:01 Écrit par UCPW | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.