02/07/2007

 Courcelles dans la tourmente budgétaire

Courcelles dans la tourmente budgétaire

Nous allons d'abord permettre à nos lecteurs de lire les articles parus dans la presse régionale et plus spécialement les commentaires que la Dernière Heure a développés à propos de la grave situation budgétaire de notre commune. D'ici quelques jours, nous donnerons le point de vue de l'Union Communale Progressiste et Wallonne qui a prévu de longue date cette situation catastrophique pour tous les Courcellois.


La méthode Queriat épluchée

QuériatAucune écriture frauduleuse n'a été décelée

La découverte du déficit financier courcellois remet en cause la transparence et la gestion de l'ancien échevin des Finances, Pol Queriat. Mais l'affaire n'est pas à comparer avec les scandales qui émaillent la ville de Charleroi. Lors de la réalisation de cet audit financier, aucun acte frauduleux n'a été décelé. "Notre objectif était d'analyser les chiffres pour obtenir un état des lieux, explique Axel Soeur. Pas d'éplucher tous les dossiers. "

Pourtant, les règles dans le cadre de l'attribution de marchés publics semblent ne pas toujours avoir été respectées. On se rappellera effectivement l'épisode survenu fin février lors de la présentation du budget communal 2007. Annick Pollart, échevine des Finances, avait elle-même demandé un vote séparé sur une annexe au budget portant sur une somme de 90.000 € et visant "des travaux à effectuer ou ayant déjà été effectués" à la rue de Viesville. Ces travaux effectués sous l'ancienne législature, l'ont été sans respect des procédures de marchés publics par l'échevin des travaux Christian Hansenne. Aucune trace de cette décision de coupler ces travaux de la rue de Viesville, au chantier qui se déroulait à la même époque à quelques mètres de là, ne se retrouve dans les délibérations du précédent Collège, et encore moins dans les votes du conseil communal. Le collège actuel avait demandé un rapport à l'échevin concerné.

Sur l'état des finances, on peut se demander comment Pol Queriat arrivait à présenter un compte parfait, sans alerter les suspicions de quelque conseiller communal. Axel Soeur tente de décortiquer les méthodes utilisées. "C'est simple : les recettes ont été surestimées et les dépenses ont été postposées. Le fonds de réserve a sans cesse été ponctionné. Nous avions toujours accepté ces dépenses qui étaient argumentées. Nous faisions confiance".

Axel-100pctAxel Soeur rappellera également qu'au niveau communal, il est rare lorsqu'un compte est épluché. "La politique communale est principalement axée sur la comptabilité budgétaire. C'est l'acte politique qui prévaut. Le compte, lui, est garanti par le receveur. C'est un document comptable." La semaine prochaine, Axel Soeur convoquera une réunion de chefs de groupe afin d'informer l'ensemble des conseillers communaux de la situation. Cette réunion sera suivie d'une commission des finances qui devra établir le plan de redressement et aboutit à la présentation d'un nouveau budget.

 

La DH du 27/06

 

Suite de la revue de presse: articles parus récemment dans la Dernière Heure.


"La réalité du budget a été cachée face à l'échéance électorale"

En 2001, le fonds de réserve était de 2,8 millions d'euros:  http://www.dhnet.be/dhjournal/archives_det.phtml?id=728097

 

DH 26/06


Le PS Courcelles dépecé

 

Séisme politique après le séisme financier : la moitié de l'exécutif de l'USC a démissionné: http://www.dhnet.be/dhjournal/archives_det.phtml?id=728098

 

DH 26/06


Réfection de voirie illégale : la commune devant la justice

pollartL'échevine des Finances ne paiera pas "des travaux réalisés dans l'illégalité": http://www.dhnet.be/dhjournal/archives_det.phtml?id=728661

DH 28/06


Le PS sans dirigeant à Courcelles

Statutairement, le parti est sous la responsabilité de la fédération: http://www.dhnet.be/dhjournal/archives_det.phtml?id=728929

DH 29/06


Courcelles après Charleroi?

hansenneLa justice semble s'intéresser à Courcelles: http://www.dhnet.be/dhjournal/archives_det.phtml?id=729203

DH 30/06


22:55 Écrit par UCPW dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

La presse Au vu des articles de presse et des accusations lancées dans les médias par certains partis peu représentatif de l'entité courcelloise, il semblerait que les anciens échevins hormis l'ex-bourgmestre aient été blanchis par la justice qui a classé le dossier sans suite.
Il est vrai que des légères erreurs ADMINISTRATIVES ont été révélées mais dans le but d'en accélérer le bien-être courcellois.
Quand est-il d'après vous de ces suites dont vous n'en faites plus l'éloge, surtout que les échevins se réuniront pour déposer une plainte avec constitution de partie civile contre vous pour diffamations callomnieuses.

Écrit par : Sergio | 02/08/2007

Les commentaires sont fermés.