11/07/2008

Le Petit Rapporteur Courcellois, juillet 2008

Où trouver l'information? Certainement pas sur le site internet communal? 

Voi
ci ce que je trouve sur la page du site internet consacrée aux jumelages: 
 
Jumelages:

Désolé mais aucune information ne nous est parvenue à ce sujet pour l'instant.

A très bientôt

Marrant, ça. Non? A la veille du 50 ème anniversaire

et sur l'agenda:
 

Le 14 : Hommage au soldat Jean Friot à Courcelles
Le 19 : 50ème anniversaire du jumelage à Courcelles
Le 19 : Sortie de gilles à Courcelles
Le 21 : Fête nationale à Courcelles
 
Là, pas de trace de la Madeleine.

A qui est confiée la responsabilité du contrôle de la mise à jour de notre site, du moins en ce qui concerne ces points particuliers? Il ne faut pas toutefois critiquer le webmaster qui alimente le site car il ne peut le faire qu'en fonction des informations qu'on lui livre. 

Mais qui est l'échevin des relations publiques? Tentez de trouver son nom sur le site et priez-le de faire son travail, d'assumer ses responsabilités.


Immondices et incivilités

Dans notre article intitulé "La rue Trieu Braibant: un vrai dépotoir" (http://le-petit-rapporteur-courcellois.skynetblogs.be/archive-month/2008-05), nous écrivions: "Eh bien non, vous êtes à la périphérie de Charleroi. Ici les inciviques, les incultes se débarrassent de tout ce qui les gêne. "

A la suite de l'évocation du terme "incivilité", nous avons reçu un courriel écrit par une non-moins amie qui ne partageait pas notre point de vue. Nous le reproduisons ci-après:

Bonjour, Robert.

Je viens de jeter un coup d'oeil sur le "Petit Rapporteur" et j'ai envie de te livrer ma réflexion sur le sujet que j'ai d'ailleurs déjà abordé chez Ecolo. Pour l'exemple : j'ai un voisin qui, voici quelque temps, disait TOUT mettre dans son sac poubelle : déchets ménagers, verres, journaux, etc. Il justifiait le non tri de ses déchets par "Avec ce qu'on paie...". Je crois qu'il ne sait pas ce qu'est un parc à conteneur ! Mieux : veuf, il va tous les jours au cimetière et trouve plus malin et plus  économique de déposer dans le conteneur mis à disposition pour le nettoyage des tombes, ...son petit sac de déchets quotidiens ! Une autre voisine - arguant elle aussi de ce qu'on paie - fourre pêle-mêle n'importe quel déchet dans son sac blanc.

Il y a, certes comme tu le dis, de l'incivilité et un manque d'éducation, mais je reste persuadée, et Christophe Clersy est de mon avis : il n'y a pas que ça. Il y a, je pense, la réaction agacée du "cochon-payeur". Personnellement, je trie mes déchets depuis... la nuit des temps, me semble-t-il. Qu'est-ce que j'y gagne ? 87 cents d'économie une semaine sur deux depuis que Thomas habite seul. Et pourtant, j'ai quatre fois plus de manutention et d'encombrement (verres, papiers, déchets ménagers, déchets verts) que si je fourrais tout dans un seul sac. Quant à composter mes déchets, s'il pleut : je dois changer de chaussures, enfiler un k-way, descendre au jardin et refaire l'opération en sens inverse quand je rentre.

Je peux te garantir que je suis parfois envahie par la tentation incivique ! Et que, tout le temps de la mandature de Quériat, j'étais tellement furieuse du mensonge éhonté (annoncer la taxe poubelle comme un "one shot" et la rééditer d'année en année en avançant, à tous les coups, l'échéance d'un an sur l'autre) que j'ai - à chaque fois - payé in extremis après moults rappels et recommandés ! C'est peut-être puéril, mais je leur ai fait dépenser le max que je pouvais leur faire dépenser ! Quand on en arrive à agir ainsi, c'est qu'on n'a plus la possibilité de se faire entendre.

Je serais curieuse de faire un petit sondage auprès de ces "inciviques" et je ne serais pas autrement étonnée que le prix des poubelles reviennent en premier. On peut discuter de la pertinence de l'argument, mais dans la tête des gens : payer pour se débarrasser de ses déchets, c'est encore quelque chose qui ne coule pas de source. Question d'éducation... permanente !

Sous l'échevinat de Marie-Christine Lambot, les guides composteurs avaient été fort actifs. N'y a-t-il pas moyen de secouer Hansenne qui, en fin de compte, a démantelé ce qu'elle avait mis en place de constructif ? Par ailleurs, pour les gens qui n'ont pas de voiture, il est quand même compliqué d'aller au parce à conteneur ; pourquoi ne pas organiser une collecte GRATUITE (avec ce qu'on paie ! on peut bien le faire gratuitement, non ?! au lieu d'illuminer l'Hôtel de Ville en décembre !).

Amitiés.

A.

Veuillez trouver ci-après la réponse que nous lui avons fait parvenir:

Chère Amie,

Mieux que quiconque tu connais le plan de l’UCPW en matière de déchets. Il fut concocté avec ECOLO. En ce qui concerne les impôts, tu as raison mais partiellement car le problème des rejets dans la nature est loin d’être le fait des gens peu fortunés et je maintiens le terme d’ « inciviques » pour un grand nombre de pollueurs :

 Exemples,

 -          pour aller jeter les déchets près de chez Magali, il faut une voiture. Etre incivique ou CON. Pourquoi ne pas aller au parc à containers ? C’est là mais aussi à la rue Vanderick, à la Croix Tourne, à la promenade protégée,…

-          pourquoi, tel restaurateur du Trieu met-il ses déchets dans des sacs noirs pour les faire emporter par le camion de la commune ?
-          pourquoi l’ancien tenancier de tel café connu de la même place a-t-il sorti 15 sacs alors que nous prenions un verre au Napoléon ?
-          pourquoi retrouve-t-on des sacs ICIDI dans des dépôts clandestins ?
-          pourquoi les inciviques jettent-ils leurs canettes de bière dans les tournants d’autoroutes ?
-          pourquoi les poubelles des autoroutes débordent-elles ?
-          pourquoi jeter tout papier par la vitre de sa voiture ou un papier dans la bouche le l’égout ?

N’est-ce pas quelque chose de culturel où la notion de bien public, de propriété collective a disparu?

Ce ne sont pas les petites gens qui, eux, à quelques rares exceptions près agissent pas de cette façon.

Incivique : qui manque de civisme
Civisme : dévouement du citoyen pour sa patrie, donc par extension qui travaille au profit de la collectivité, qui participe à l’effort général.

Bonne journée, A.

Robert

22:49 Écrit par UCPW dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |