12/01/2010

Le Petit Rapporteur Courcellois (janvier 2010)

  
Le Bourgmestre répond à l'UCPW

Cher Robert,

axel soeurJe fais suite à ton courriel sur les déchets rue Mendiaux.
Madame Gontier s’est donc rendue sur les lieux les 14 et 15 janvier. Après recherches, ce terrain appartient à la société A Chacun son Logis. Donc contact pris avec les responsables pour faire évacuer avec menaces d’amendes. Même chose pour la voiture sans plaque toujours sur un terrain d’ACSL. Bref tout est rentré dans l’ordre (voir photos annexées). Les choses ne sont pas évidentes à gérer mais avec un peu de bon vouloir ….

Merci pour ta collaboration
Bien à toi

Axel

Photo-009

Photo-010

La poste "sans-gêne"

100_1249Il y a plusieurs mois, nous avions publié la photo d'une camionnette postale occupant un emplacement réservé aux véhicules de personnnes handicapées. Cela causa une vaguelette. Insuffisamment pour qu'une telle situation ne se reproduise pas comme vous le constaterez en regardant les deux photos ci-dessous prises à quelques mois de distance près du bureau de poste courcellois.

La nouvelle poste privatisée va à contre-courant. A l'heure où le monde politique verse des larmes de crocodile sur l'échec de Copenhague, les grands partis, toutes tendances confondues (sociaux-chrétiens, sociaux démocrates et libéraux) oublient qu'ils ont permis la libéralisation de la poste et sa cession à une firme privée comme CVC partners. Tiens à propos de cette dernière, on la retrouve dans l'actionnariat d'InBev! Vous n'êtes sans doute pas étonné(e), il y a du flouze à gagner.

N'en avez-vous pas assez d'entendre, jour après jour, lors de chaque interwiev d'un responsable politique répétant à l'envi : " Je suis pour un développement durable. Les gisements de pétrole touchent à leur fin. Nous devons nous tourner vers d'autres énergies".

Belles paroles que cela mais qu'en est-il dans les faits lors d'une privatisation?

Prenons le cas de la poste.

1° On a supprimé les trains postaux qui roulaient la nuit emportant les facteurs qui triaient le courrier chemin faisant.Le chemin de fer est moins coûteux et polluant que la route, n'est-il pas?

2°On a supprimé des grands centres de tri et c'est une très importante flotille de camions qui dirigent le courrier vers les 5 grands centres de tri regroupés avant de revenir à leur point de départ. Gabegie de bâtiments! Achat dispendieux de véhicules polluant dont la durée de vie est limitée.

3°Suppression des bureaux de postes locaux. A Courcelles, il en reste 1 sur les 5 existant auparavant. Une flotille de camionnettes accomplit ce travail. A nouveau, pollution surmultipliée.

4°Les facteurs doivent se rendre chaque jour vers les bureaux principaux restant. Une armada de mobylettes leur sert de moyen de transport. Est-il normal de les voir rouler sur les trottoirs car rentabilité oblige. Ces mêmes facteurs doivent emprunter leur véhicule pour se rendre à leur travail à des heures où peu de bus circulent déjà. Certains trop âgés ou malhabiles sur leurs deux roues s'en servent pour effectuer leur tournée et cela, va de soi à leurs risques et périls.

Venez constater par vous-même les conséquences de cette gestion : le soir venu, vous trouverez certains jours une petite dizaine de camions et camionnettes qui se reposent sur la place du Trieu ou le long des voieries avoisinantes.

poste-handicapes2

Photo prise en mai - juin 2009

100_1248


 

A propos d'actes inciviques: lettre au Bourgmestre

Monsieur le Bourgmestre,
Cher Axel,

 ecole-de-Rianwelz-002Puis-je vous demander l’intervention la plus rapide possible pour faire évacuer un tas de déchets et meubles divers déposés clandestinement par des concitoyens inciviques (voir photos jointes) sur l’ancien chemin donnant accès à l’école de Rianwzelz du côté de la rue Mendiaux.

 Ne serait-il pas bon que dans un prochain bulletin communal, vous fassiez reproduire l’une ou l’autre photo du même genre et informer nos concitoyens du seul coût du ramassage des dépôts clandestins.

Vous constaterez aussi qu’une automobile non immatriculée, pneus crevés, portière ouverte stationne à proximité à côté de l’abri du bus. Pouvez-vous faire intervenir les services de police et faire évacuer cette épave ?

Avec mes remerciements, croyez, Monsieur le Bourgmestre, cher Axel, à l’assurance de ma considération la meilleure.

Robert TANGRE
Conseiller communal

ecole-de-Rianwelz-001
 

ecole-de-Rianwelz-003

 


 

 

On nous écrit : « Distribution des sacs ICDI : belle pagaille ! »

 

icdiJe suis allé ce vendredi à l'hôtel de ville de Trazegnies pour la distribution gratuite des rouleaux de sacs poubelle, et ce, comme c'était indiqué dans le journal local "Tan Que Vive".

J'ai attendu mon tour durant ... 1 h 50 (oui, tu lis bien: 1 h 50) - Il y avait bien sûr foule ce jour-là. Mais là où le bât blesse : pas une chaise pour les vieilles personnes (J'ai vu de mes propres yeux une dame "s'affaler" sur un  siège lorsqu'elle est entrée dans le bureau). De plus, il y avait des personnes qui, malheureusement, avaient cru qu'elles étaient en ordre de payement de la taxe communale et qui, avaient fait une photocopie du virement. Ces "dites" personnes furent refoulées et ont dû retourner chez elles pour récupérer l'original (je ne te dis que ça !).

N'aurait-il pas été plus simple d'avoir reçu une convocation par la poste et ce, en même temps que l'envoi de l'extrait de rôle pour payer la taxe sur les immondices, (ne me dis pas que c'était pas possible, on envoie bien les convocations électorales par la poste) et d'aller chez le libraire de son choix (et le jour de son choix) pour avoir ces "dits" rouleaux de sacs. Les libraires opposaient un cachet sur la convocation ....... comme on fait lorsqu'on va voter. Cela aurait évité une grosse pagaille et c'était plus simple.

Il y avait des personnes qui n'avaient pas encore payé la redevance, et pour cause, elles avaient le temps jusqu'au 18 janvier ! Ces personnes furent refoulées - merci pour l'organisation, c'était des plus super ! Bref, une belle pagaille. Inoubliable ! De plus, dehors, il faisait un froid de canard et pour les personnes qui venaient de loin (la rue de l'Epine par exemple) je ne te dis que ça!

Pour info, la personne (une dame) qui "distribuait" les précieux rouleaux est arrivée avec ...10 minutes de retard et était toute seule. Une belle pagaille qui, à mon sens, aurait pu être évitée.

Je te souhaite une bonne journée, Robert, la mienne restera ce vendredi 8 janvier après-midi gravée dans ma mémoire

Amitiés.

R.B.

 

 

 


 


 

14:51 Écrit par UCPW dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |