26/01/2011

Les taxes revues à la hausse : ça chauffe

icdi.pngL’enlèvement et le traitement des déchets coûteront plus cher

Stupeur et damnation l'autre jeudi soir à Courcelles lorsqu’Annick Pollart, l’échevine des Finances présente son projet d’ajustement de la taxe sur l’enlèvement, le traitement et la mise en décharge des immondices et déchets.


 Robert Tangre, conseiller communal UCPW demande la parole pour s’insurger contre le caractère forfaitaire de l’augmentation (6 €) réclamée*. “Si l’on convertit cette hausse en pourcentages”, explique Robert Tangre, “on voit que ce sont les personnes isolées, puis les ménages qui ont à supporter la plus grande variation.

“Pour les premières, c’est une augmentation de 10 % par exemple alors que les propriétaires d’un grand magasin n’ont à faire face qu’à une hausse de moins d’un pourcent. Ce n’est pas juste quand on imagine les revenus respectifs”.

Annick Pollart trouve l’argument convaincant. En moins de temps qu’il ne faut pour le dire, elle accepte de revoir sa position et d’envisager une hausse exprimée cette fois selon un pourcentage commun.

Souci : cette proposition a déjà été formulée en réunion de majorité par le socialiste Frédéric Coppin. À l’époque, finit par s’insurger le père de l’idée, Annick Pollart ne l’a pas acceptée. L’incident échauffe les esprits si bien qu’une suspension de séance est réclamée. Le cours des débats reprend. Annick Pollart présente ses excuses. Sa proposition est finalement acceptée : 10 % de hausse pour tout le monde. Soit, en termes absolus, 66 € à payer pour les isolés, 132 € pour les ménages, 165 € pour les professions libérales, 550 € pour les exploitations à caractère industriel et 825 € pour les grands magasins.

Mathieu Colinet (Extrait de la Dernière Heure)

 

Expliquons-nous.

La collecte des déchets cumule beaucoup d’éléments: le ramassage, le tri et l’élimination des déchets mais aussi le ramassage des dépôts clandestins, le coût des parcs à conteneurs, le coût des sacs poubelles,…
Qui impose ces augmentations annuelles? Tout simplement la Région Wallonne qui veut qu’en 2013, le coût global ne soit plus à charge des budgets communaux autrement dit, cette opération devrait avoir un coût nul pour les finances communales.
Alors qui va payer? Vous avez trouvé: le citoyen, nous tous. Pour répondre aux injonctions de la Région, la majorité PS-MR a augmenté » progressivement la part portée par les Courcellois.
En 2012, il y aura à nouveau une augmentation, en 2013, une autre. Sera-ce fini? Certes non car nous n’atteindrons jamais le coût zéro. Pourquoi? Vous savez bien qu’il y aura entretemps des augmentations salariales, que le coût du gasoil ne cessera de monter, que les infrastructures ont une durée de vie limitée, l’usure jouant et qu‘il faudra les remplacer.
Axel Sœur l’avoue d’ailleurs en déclarant: «  En 2010, nous étions à 91 % du coût « dit vérité » mais de nouveaux aménagements effectués par l’ICIDI, nous ont ramené à 83 %.
Tout est dit. Le service public a vécu. La Région obéit aux impératifs de l’Europe. Vous n’êtes plus utilisateurs de services publics , en quelques années, vous en êtes devenus les clients et vous paierez le coût hypocritement désigné par le vocable « vérité » La vérité? Certes oui, mais une seule vérité: celle des marchés prônés par un libéralisme toujours plus agressif.
De son côté, l’UCPW estime que la Constitution belge met tous les citoyens sur un même pied. Et pourtant, le citoyen de Courcelles paie plus cher que celui de Lasne ou d’Overijse ou plus encore que celui de Knokke où il n’ y a pas d’impôts communaux.
Autrement dit, les citoyens des communes pauvres déboursent plus que les riches des communes riches qui profitent, eux, de services bons marchés vu l’état de leur fortune.
* L'irriation de Robert Tangre fut motivée par le fait que les isolés et les ménages devaient supporter une augmentation disproportionnée. Il profita de la proposition pour s'élever contre l'augmentation annuelle de la problélatique des déchets.
Pour l’UCPW, il n’existe qu’une seule solution: la mutualisation du coût du service public d’ élimination des déchets: égalité des citoyens devant la loi, égalité devant l’impôt, un coût pareil pour tous les Wallons, pour toute la Communauté française. Nous n’irons pas aujourd’hui proposer pour tous les Belges. Ce serait irréaliste.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Bonjour à vous toutes , à vous tous,
Peut on savoir combien rapporte la vente du verre, des papiers et cartons, etc...tout ce que nous trions nous même et à nos frais apportons aux containers...de plus nos déchets bio dégradables sont dans nos tas de fumiers...à redonner vie à l'Humus... de moins en moins de déchets à récupérer et la facture se rallonge??????
Pourquoi continuer à vouloir particier à l'élan citoyen dans ces conditions?
Je plains les personnes résidant en appartement pour voir trainer sur leur balcon s'ils en sont équipés, 2 caisse pour le verre, une pour cartons et papiers, une pour le métal, une pour le plastique, une pour les emballages, les piles, ...etc...
Quel cirque...
A quand les économies d'eau et énergétique sur toute l'entité, pourquoi rien n'est fait en ce sens, récupérer l'eau pour les sanit-terres, des éoliennes sur le territoires ce serait trop de concurences déloyales pour éléctrabel(qui a fait payer ses remboursements aux citoyens...justice sociale toujours) qui aime les centrales nucléaires (non assurées pour certaines anomalies d'envergures)...


fraternelles salutations
jjs

J'ai créé un groupe face Book qui s'appelle

Écrit par : saussey jj | 16/02/2011

Bonsoir, comme chacun de nos concitoyens je me suis aquité d'une taxe pour les immondices, et nous devions recevoir par courrier une missive nous invitant a retirer deux rouleux de sacs icdi gratuits, je ne sais oú... , depuis que j'ai payé tjs pas de nouvelles.... qu'en est t'il, j'aimerais avoir une réponse a ce sujet, bien a vous chers citoyens !!!

ps : payer est un devoir civique, si c'est pour le bien être de tout le monde , mais recevoir en est une autre " a méditer "

Écrit par : hombert | 12/04/2011

Bonjour,
Comme pour répondre à votre demande les titres services-sacs immondices arrivaient par voie postale le lendemain de votre courriel
Bien à vous
Robert Tangre

Écrit par : Tangre | 25/04/2011

moin j aimerai c est savoir combien recupere d argent l etat francais dans la revente du verre et du papiervoir autre qui peut me repondre

Écrit par : ravignot | 28/06/2011

la démocratie c'est cause toujours... jamais de réponses, jamais de transparences...le flou artistique alors que pour faire de la musique cela doit être précis, audible, palpable par l'âme qui s'anime... jjs

Écrit par : saussey | 28/06/2011

Les commentaires sont fermés.